surchauffe cerveau to do list

A mort la to do list !

Comment vous faîtes pour vous organiser ?

Moi, je dois avouer que c’est très vite le bronx dans ma liste de choses à faire.

Vu tout ce qu’il est nécessaire de faire et qui paraît indispensable tellement c’est entré dans la norme…

  • répondre en direct aux emails,
  • être présent sur des réseaux sociaux,
  • être joignable 24/24 ou presque sur son téléphone mobile qui est un ordinateur comme un autre désormais…

…franchement, ça en devient usant.

Cerveau en surchauffe

Le cerveau switche en permanence d’un sujet à l’autre, d’une priorité à l’autre et au final on ne fait rien d’important.

On gère tant bien que mal les trucs qui débordent, les urgences, les patates chaudes qu’on nous refile et qu’on accepte car on ne sait pas refuser.

Avec tout ce qui est sur ma to do list.  – sur mes to do lists même – je ne sais plus où donner de la tête.

Et depuis quelques mois, j’ai eu à plusieurs reprise cette très désagréable impression de que mon cerveau est totalement en train de griller. De péter un cable. Une durite.

surchauffe cerveau

Il y a tellement de pensées qui circulent en tous sens, qu’au final, on ne transforme aucune idée en action concrète. On jongle juste entre des « y’a qu’à » / « faut qu’on ».

Et ce n’est clairement pas la manière la plus efficace.

Comment résoudre ce problème ?

Dans ces moments  de surchauffe, je réagis toujours de la même manière.

J’ai simplement envie de tout abandonner, de tout envoyer promener, de fermer l’ordinateur.

Juste l’envie d’appuyer sur « DELETE » et vider tout mon disque dur où s’accumulent :

  • mes idées d’articles à écrire,
  • mes stratégies à appliquer,
  • les formations achetées mais jamais regardées et encore moins appliquées.

J’ai aussi envie de faire un très grand ménage.

Dans ce que je possède, dans mes projets, dans mes contenus sur l’ordi.

D’ailleurs, l’un des action qui traîne sur ma to do list depuis des années maintenant (tout en bas de la to do), c’est « vider / nettoyer ordi (Dropbox, Evernote, fichiers / dossiers ».

Ce grand ménage de printemps, on ne le fait jamais entièrement tellement on est vite repris par le flot incessant des projets.

Il y a du mieux mais…

Pourtant, j’ai progressé. Peu à peu, je me débarrasse de mes vieux livres / objets / vêtements pour ne garder que ce qui m’est vraiment utile. j’en parlais d’ailleurs dans cet article : faire le vide pour mieux avancer.

C’est facile pour les objets physiques dont le poids ou le volume nous gène considérablement.

C’est beaucoup plus dur car beaucoup moins tangible pour tout ce qui relève des fichiers ou projets numériques.

  • On se retrouve simplement avec une liste infinie de sites sur lesquels on est inscrit. Mais ça ne prend que quelques lignes dans un fichier excel (si on est organisé). Et on reçoit des emails. Et ça prend du « temps de cerveau disponible ».
  • On lance des projets dans tous les sens, et on se retrouve avec des pages et des pages de notes concernant les stratégies à appliquer ou embryons d’idées à transformer en « article qui va
  • Et il y a aussi les photos. Qui prennent toujours plus de place sur le disque dur.

Tout prend de la place.

Même quand ce n’est que sur un disque dur.

Même quand ce disque dur est dupliqué sur un serveur distant dans le nuage.

Se poser la bonne question pour faire du tri

La seule question qu’il faut se poser quand on fait du tri est la suivante : est-ce que ce « truc » m’est vraiment utile et qu’est-ce que je vais en faire si je le garde ?

A mort la to do list

J’en reviens à la to do list que j’ai un peu perdue en chemin.

On a compris qu’il est préférable d’éliminer ce qui est inutile. Donc le meilleur moyen d’accomplir ses projets, ce n’est pas d’ajouter chaque jour sur sa to do list des actions qui viennent grossir la pile en enfouissant les précédentes.

Non.

Il faut définir quels sont les 2 projets que je veux mener à bien et pour chacun quelle est l’action à répéter chaque jour qui va permettre d’avancer concrêtement sur ces projets.

  • Je veux perdre du poids, je dois faire du sport chaque jour.
  • Je veux tenir un blog, je dois écrire et publier chaque jour.

Ce principe, c’est celui de la daylist.

Quelles sont les actions prioritaires à faire chaque jour ? Toute journée va commencer par ces actions là. Et ça va devenir une habitude. Comme se laver les dents après le repas.

Avoir une procédure du quotidien permet de transformer ses rêves et idées et projets concrets.

A cette daylist, peut s’ajouter une liste roulante des tâches à faire chaque semaine (weeklist) ou chaque mois (monthlist).

Car pour faire avancer vos projets, il y a certainement des tâches que vous ne devez pas faire chaque jour, mais chaque semaine.

Comment faire ça concrètement ?

  • D’abord, mettez aux oubliettes vos to do lists papiers ou mails ou sur Evernote.
  • Pensez aux 2 projets les plus importants que vous voulez absolument réussir à accomplir durant le prochain mois. Pas cinquante. Deux. Sinon, ça fera trop.
  • Pour chaque projet, notez quelle action est à faire chaque jour. Pas cinquante là non plus. Une seule.
  • Ecrivez l’action de chaque projet sur une feuille. Accrochez-là devant votre bureau ou sur le votre porte d’entrée.

Le but ?

Vous assurer que chaque jour va commencer par l’accomplissement de ces 2 actions durant les 4 prochaines semaines.

Voici les miennes :

  • Ecrire et publier un article pour mon site Randonneur du web
  • Faire une séance de sport.

Bénéfices de la méthode

Une fois ces 2 actions accomplies, vous aurez l’impression d’avoir gagné votre journée et vous sentirez plus libre de faire tout le reste. Tout ces trucs qui sont importants,  et/ou urgents, mais moins que d’accomplir vos tâches prioritaires.

Vous gagnez en focus. En efficacité. En sérénité d’esprit. En liberté.

Ca vaut au moins le coup d’essayer pendant un mois et voir si ça vous correspond.

Moi, ça commence aujourd’hui.

Gaétan

PS : Si vous voulez allez plus loin sur ces concepts, je vous conseille le très bon « Avalez le crapaud » de Brian Tracy et les articles de Jean sur Webmarketing Junkie, comme celui-ci par exemple.

 

Pour aller encore plus loin

On se retrouve sur Facebook

Je partage sur Facebook des conseils, des citations, des vidéos inédites sur le blog.
Cliquez sur J'AIME !

0 réponses

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *