Formation webmarketing – module 03
La méthode S.T.A.T.S.

Dans ce module,
vous allez découvrir :

formation webmarketing module 03

A propos

Dans ce module, vous allez obtenir la stratégie clé en main pour libérer le potentiel de votre site internet.

Ce module fait partie de la formation webmarketing gratuite : Multipliez les résultats de votre site internet par 2, 3, 5 ou 10 en quelques semaines !

3. LA METHODE S.T.A.T.S.

(formation vidéo – durée 17:54)

La stratégie clé en main pour libérer le potentiel de votre site internet et être parmi les 5% de ceux qui ont réellement une stratégie efficace pour pour leur site.

La méthodologie détaillée pour décortiquer le « moteur » de votre site internet et trouver tous les points de conversion à améliorer sur votre site web.

Le schéma en 3 parties pour décrire pas à pas votre système web et choisir de manière pertinente vos prochaines actions à effectuer (vous avez besoin d’une simple feuille A4 et d’un stylo 4 couleurs pour le faire).

Transcription intégrale de la formation webmarketing

Bienvenue dans le module 3 consacré à démonter ensemble votre site Internet pour mieux définir vos objectifs et les indicateurs de performance qui comptent vraiment.

Dans le module 2, vous avez fixé vos objectifs de business, vous les avez transformés en objectifs analytics et vous avez défini vos principaux taux de conversion.

Dans ce module, je vais vous aider à identifier tous vos points de conversion, en faisant en direct un schéma qui va repartir du modèle de base d’un site web efficace qu’on a vu dans les modules précédents.

En suivant la méthode STATS, vous allez adapter ce modèle à votre site en incluant vos particularités.

Cette méthode, je l’utilise avec chacun de mes clients, c’est le meilleur moyen de se poser les bonnes questions et d’identifier ce qui compte vraiment concernant la performance et les résultats de votre site web.

Ce que je vous propose, pour que ce module soit vraiment efficace pour vous, c’est de faire les choses ensemble. Vous allez mettre la formation sur pause de temps en temps quand vous voudrez schématiser votre propre site suite au modèle que je vais vous présenter.

02

Commencez par prendre une feuille A4, puis d’autres après si vous avez besoin. Vous allez dessiner votre site web, le schématiser, schématiser son système, le moteur qui est derrière le site. Donc en fait, vous allez dessiner ce qui est essentiel dans votre business.

Et ça va vous permettre de définir les indicateurs de performance qui sont incontournables pour votre site.

Vous avez besoin pour cela, donc je disais, de feuilles au format A4, ou plus grandes si besoin, et de stylos de différentes couleurs.

Je quitte le mode de présentation de façon à pouvoir ouvrir mon logiciel de dessin,je passe au tableau pour la démo.

Voila, donc j’ai ouvert mon tableau, je fonctionne avec PaintBrush comme vous pouvez le voir.

Si vous avez un site relativement simple, vous pouvez prendre une seule feuille A4.

Si vous avez un site un petit peu plus compliqué, prenez peut-être trois feuilles distinctes.

La feuille A4 vous pouvez la séparer tout simplement en 3 colonnes.

On va mettre le titre là-haut.

On va faire trois colonnes. Je fais la première volontairement plus étroite parce qu’on aura plus de choses à mettre dans les deux colonnes de droite.

Ces trois colonnes… On va tout simplement reprendre la méthode STATS et donc ça correspond à ce qu’on avait auparavant concernant les trois parties d’un site web efficace.

Tout simplement…

Donc voila, j’avais fait un petit test avant.

Tout simplement, ici on va avoir les sources de trafic, hop, qu’on va mettre ici.

On va avoir au centre tout ce qui concerne les actions, ici.

Et on va avoir à droite ce qui concerne ce que j’appelle la transformation, ou les transformations, et les sorties.

Je m’explique. Hop. Les sources de trafic, c’est tout ce qui concerne l’acquisition, donc comment est-ce que vous récupérez votre trafic ?

Les actions c’est ce qui se passe sur votre site et les transformations et les sorties, c’est soit il y a une conversion, donc il y a une transformation dans un système de vente, qu’on va dessiner, soit les visiteurs s’en vont de votre site et donc à partir de là, évidemment ça devient beaucoup moins intéressant parce qu’on sait qu’ils sont partis.

Ce qu’on va faire maintenant, c’est qu’on va prendre pour exemple le site d’un consultant comme moi qui vend une formation en ligne suite à une prise de contact. Donc son objectif numéro 1 c’est de récupérer l’email des visiteurs, et puis ensuite il va créer du lien avec les prospects en fournissant des informations utiles et pertinentes en envoyant des emails, et puis proposer à la vente le produit, la formation dont le prospect va avoir logiquement besoin.

Commençons tout simplement, et vous allez faire la même chose chez vous, à dessiner le site, et même on va dire tout simplement la page d’accueil de votre site.

Voila, on va faire une page d’accueil comme ça.

Admettons que sur cette page on ait un grand bandeau avec dessus une vidéo et puis un champ pour récupérer le nom et l’email, et après on a par exemple un gros bouton qui dit “Je m’inscris”, en orange.

En-dessous, on va avoir du texte normal. Je vais pas le mettre en orange. Je vais le mettre en bleu, ça sera plus lisible.

Hop, voila voila. Vous avez ensuite du texte. Je dessine pas très, très bien, mais vous avez, voila, du texte, et potentiellement vous avez aussi, j’en sais rien, une image ici, voila, par exemple.

Sur ce site, on peut aussi imaginer que vous ayez bien entendu le titre du site, un petit logo qui va bien, on va faire un gros point comme ça et une flèche, et puis  peut-être des boutons ici, voila.

Maintenant vous allez dessiner votre site. Simplifiez pour dessiner uniquement ce qui compte. C’est ça qui est le plus important.

Ici, c’est une vidéo, hop. Je dessine vraiment pas très bien. Voila.

Vous allez également dessiner, par exemple, une page de votre site. Cette page ça peut tout à fait être une page interne, une page d’article par exemple.

On va dessiner votre page de contenu.

Cette page, de la même manière j’imagine, va avoir un titre, votre logo, et potentiellement va avoir une barre de navigation avec vos menus. Ensuite, dans la page, vous allez avoir d’abord un titre principal, voila, et puis ensuite vous allez avoir du texte, tac comme ça, voila, avec à un endroit peut-être une photo, ici et en bas vous allez avoir comme sur votre page d’accueil une grosse zone sur laquelle il y aura cette fois on va dire deux champs, un champ prénom, un champ email, et un gros bouton sur lequel les visiteurs peuvent cliquer avec potentiellement, évidemment, un peu de texte à côté, hop. Vous êtes…

Donc sur votre site vous avez une page d’accueil qui vous permet de capter un email,et vous avez dans les articles aussi un endroit qui permet de capter l’email. C’est d’ailleurs peut-être pas le meilleur moyen pour le mettre tout en bas, il faudrait peut-être même mieux le mettre sous le titre, mais pour l’instant c’est très bien.

Le but de cet email, c’est simplement d’avoir l’email des prospects et puis cet email des prospects on va aller le récupérer, et une fois qu’il est récupéré, le visiteur va arriver sur une page qui est une page qui s’appelle, par exemple, Merci.

Hop, je vais le mettre ici. Merci.

On va mettre /merci, comme ça on sait que c’est une adresse. Hop, on va le mettre ici.

Et sur cette page on va avoir “Merci, votre nom est bien inscrit”, ou si vous avez donné un cadeau, vous pourrez taper ici comment le récupérer.

Ca va vous permettre vous de récupérer l’email dans une base de données. Moi j’utilise personnellement aweber, qui est un auto-répondeur. On va le mettre ici. Voila. Vert sur gris on voit pas très bien, mais c’est pas très grave.

Il y a d’autres auto-répondeurs, que ce soit Mailshrink ou par exemple SG auto-répondeur qui est français. Et puis grâce à ça, vous allez être capable d’envoyer depuis votre auto-répondeur, vous allez être capable d’envoyer des emails successifs, email numéro 1, email numéro 2, email numéro 3, etc.de façon à créer du lien, du contact, avec vos visiteurs. Hop, on va faire comme ça, on va en mettre directement plusieurs parce que ça peut durer éternellement.

Ces emails, cette séquence d’emails, qui est programmée automatiquement, finalement c’est ce qu’on appelle un follow-up.

En gros, on est sur la page Merci, l’email il est stocké dans aweber, et aweber envoie automatiquement tous les emails, comme ça. Et puis je vais vous mettre exactement ce que c’est, pour que vous l’ayez bien en tête. Ca c’est l’email numéro 1, que vous allez peut-être envoyer tout de suite. Et puis ensuite vous allez avoir email numéro 2, que vous allez envoyer deux jours après, et puis l’email numéro XXX que vous allez… Voila, hop. Que vous allez envoyer encore plusieurs jours après, etc.

Cette technique-là vous permet en fait tout simplement d’envoyer de l’information dans des mails, hop, de l’information, encore de l’information, puis au bout d’un moment, dans vos emails vous allez avoir non seulement de l’information, mais vous allez avoir également un lien ou un bouton ou quelque chose, de façon à ce que vos visiteurs puissent arriver et être renvoyés sur une page de vente. Cette page de vente on va la dessiner ici, hop, voila. Une page de vente qui, finalement, a pour objectif de vendre votre produit ou votre formation. L’idée c’est que je ne la vends pas ici en direct parce qu’un prospect froid qui lit achetez ceci pour tant d’euros a aucune envie d’acheter, alors que si je crée du lien à travers ce système, avec des emails d’information. “Tenez, voici un cadeau”, puis “Tenez, voici des informations qui sont utiles pour vous”, etc. Ah oui, au fait, il y a ça, et ça pourrait être très bien pour vous.

Comme je crée un dialogue, les prospects me connaissent mieux, et derrière ils vont être plus susceptibles d’acheter à travers cette page de vente qui va bien évidemment avoir un titre, du texte de présentation, qui va probablement avoir des témoignages avec les photos des gens, etc. et vous allez retrouver de manière assez logique, je vais le refaire en orange, un bouton qui va tout simplement dire “Acheter”  mais de manière peut-être un petit peu plus subtile que ça, mais l’idée est bien celle-là. Hop, “buy”. Et qui va vous renvoyer soit directement vers votre système de paiement soit, ce qui est également possible, de vous renvoyer vers une page, on va dire d’upsell, qui va être… Hop là, on va marquer upsell, ce sera plus simple. De façon à vendre un produit complémentaire, enfin ça c’est plutôt du cross-sell, enfin de vendre un produit soit complémentaire, soit de vendre quelque chose plus cher, en rajoutant par exemple des informations, des modules de la formation, etc.

Cet upsell, vos visiteurs vont pouvoir vous dire “Oui je suis intéressé(e)” ou bien non, d’ailleurs. Et donc on va mettre oui ou non ici.

Et puis, s’ils vous disent oui ou s’ils vous disent non, de toute façon ils vont être redirigés dans votre système de paiement qui va avoir, voila, étape 1, étape 2 par exemple, et confirmation.

Donc là on a le paiement. On va mettre système de paiement.

Il est pas obligatoirement chez vous, parce que par exemple il peut être dans… Ca peut être PayPal ou quelque chose comme ça et en-dessous, on va avoir ici, étape 1, hop là,  étape 2, et puis je vais remettre ici ce qu’on avait vu ensemble dans le premier schéma qui est le fait que la vente est bien réalisée.

Donc si je reprends, vous avez… On va dessiner un peu… Un schéma qui vous dit: ici je renvoie vers la page de vente, ici aussi. Dans la page de vente j’ai un ou plusieurs boutons buy qui me renvoient vers l’upsell, et puis oui ou non, j’ai de toute façon un système de paiement, le prix sera différent. J’arrive sur l’étape une, je passe à l’étape deux. Une fois que j’ai validé l’étape deux, c’est ok.

Donc c’est bien ici que j’ai réellement vendu.

Voila le système qui va transformer… Ce système soit transforme soit… Finalement vos visiteurs s’en vont, et… Alors, je dessine pas très bien les poubelles, mais l’idée c’est de dessiner une poubelle comme ça. Voila. Bon, j’ai pas fait les Arts Graphiques.

Les visiteurs s’en vont, et dans ce cas-là, bien évidemment pour vous l’intérêt est nettement moindre puisque vous perdez vos visiteurs.

Donc tout ce qui va être intéressant c’est ce qui va vous permettre, vous, d’aller transformer vos visiteurs en prospects, et ça, ce qui marque ça, c’est l’objectif en analytics, c’est de dire: “Oui j’ai converti, parce qu’ils sont arrivés sur la page Merci”.

Ce qu’on va rajouter dans ce schéma, finalement, c’est les sources de trafic.

Et ces sources de trafic peuvent tout simplement être du référencement naturel, ou bien de la pub, ça peut être adwords, ça peut être  des réseaux sociaux, on va mettre Facebook/Twitter, ça peut être également vos campagnes mail, ça peut être un partenariat, etc.

Hop, on va mettre tout ça ici. Donc ça ce sont…

Tout ça ce sont vos sources de trafic, et là aussi on se rend compte que c’est ce trafic-là qui va renvoyer vers votre site, que ce soit d’ailleurs vers la page d’accueil ou potentiellement vers une page précise du site selon les liens que vous aurez mis. On l’a vu, finalement ce que vous voyez en orange, c’est tous les moments où il y a une conversion. Un point de départ, le référencement naturel, un point d’arrivée, votre site.

Un point de départ ici, votre homepage le point d’arrivée, la page merci.

Un point de départ, votre email, un point d’arrivée, la page de vente.

Et donc voila, ceux qui partent.

Ce qui est intéressant ici c’est de dire que maintenant tous ces points-là on va les marquer au fer rouge en disant: “Ces points-là sont les points, pour moi…” Voila, en violet ça ressortira peut-être un peu mieux.

On va dire que c’est au fer rouge, mais c’est en violet.

Ces points-là sont pour moi les points les plus importants parce que ce sont les points que j’appelle “de conversion”, et c’est ça qui va être intéressant de mesurer. D’ailleurs, dans Adwords, vous avez des mini points de conversion par campagne ou par annonce. De même, dans les trucs sociaux, vous avez, sur Facebook, chacune des campagnes, etc.

Ici vous avez un gros point, ici aussi. Ici aussi, ici aussi. Là aussi bien évidemment, et entre les étapes de paiement.

Donc vous voyez, tous les points en violet, ce sont tous vos points de conversion possibles.

Donc, ce qui est intéressant en dessinant votre site Web, c’est de dire: “Mon site web fonctionne en gros comme ça”. Il y a d’autres possibilités, et vous allez peut-être en dessiner d’autres, mais vous allez vous rendre compte peu à peu qu’il y a un schéma principal comme dans une rivière il y a le lit principal de la rivière et puis parfois il y a des petits bouts qui contournent des arbres ou des petits bouts de vallée, etc. mais c’est toujours le lit principal, et c’est ce truc-là que vous allez travailler en termes de conversion.

Voila, je vais juste sauver ce système-là, hop là, pomme S, et puis dans le… Quand vous avez passé suffisamment de temps à schématiser votre site, vous allez avoir une vision claire de ce que vous devez mesurer, et donc vous allez pouvoir passer à la suite.

04

Et la suite c’est l’installation et la configuration de Google Analytics. Donc dans le prochain module, on va mettre les mains dans le cambouis, réellement. Vous allez installer Google Analytics, si ce n’est pas déjà fait sur votre site, et puis surtout le configurer correctement pour permettre de mesurer tous vos indicateurs de performance, donc tous les points de conversion qui sont utiles, et puis pour ça, je vous ai préparé des tutoriels aux petits oignons, vous n’avez qu’à suivre ce qu’il se passe sur mon écran et recopier.

C’est parti ! A tout de suite dans la prochaine vidéo.