Formation webmarketing – module 04
Installer et paramétrer Google Analytics, ce que vous devez savoir

Dans ce module,
vous allez découvrir :

formation webmarketing module 04

A propos

Dans ce module, vous allez découvrir les 3 principes essentiels à connaître pour installer et paramétrer correctement Google Analytics sur votre site web.

Ce module fait partie de la formation webmarketing gratuite : Multipliez les résultats de votre site internet par 2, 3, 5 ou 10 en quelques semaines !

4. INSTALLER ET PARAMETRER GOOGLE ANALYTICS, CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR

(formation vidéo – durée 10:37)

Les 3 principes essentiels à connaître pour installer et paramétrer correctement Google Analytics sur votre site.

Les 6 avantages et 4 inconvénients majeurs à utiliser Google Analytics. Vous pourrez prendre la décision de l’installer en toute connaissance de cause.

La question à laquelle Google Analytics va répondre et celle à laquelle il vous faudra réfléchir tout seul (je vous donne des pistes de solutions pour vous aider).

Transcription intégrale de la formation webmarketing

Bienvenue dans le module 4. Dans ce module, je vais partager avec vous les trois principes essentiels que vous devez connaitre afin d’installer et de configurer correctement Google Analytics sur votre site. C’est ce que vous devez savoir.

Ces trois règles sont incontournables, mais au final elles sont assez simples. On va pas faire très long sur cette vidéo concernant les concepts, on va passer très vite ensuite au prochain module avec l’application concrète, les tutoriels, étape par étape, où je vous montre mon écran afin que vous puissiez faire exactement la même chose chez vous pour installer et configurer.

Juste avant les trois règles d’or, je voudrais vous redonner quelques infos sur Google Analytics. Il y a en effet des avantages et des inconvénients à choisir la solution d’analyse de Google. C’est important de les connaitre.

02

Pourquoi utiliser Google Analytics ?

Sachant qu’il y a un grand nombre de solutions qui existent. Je suis même pas capable de toutes les nommer.

Parmi les plus connues il y a quand même Google Analytics, Mexity, Indextools, Adobe Omniture, Piwik, etc.

J’ai choisi de travailler avec Google Analytics. Il y a de nombreux avantages.

Le premier de ses avantages, celui qui est quand même le plus important, c’est qu’il est gratuit, il est simple, et il est puissant.

C’est gratuit pour la plupart des sites, c’est à dire qu’il y a une version premium qui existe pour les sites avec un trafic en millions de pages vues. Je ne suis pas totalement sûr que ce soit votre cas.

Il y a des mises à jour très régulières. C’est simple et puissant aussi parce que l’ergonomie… D’un point de vue ergonomique, l’interface est dépouillée et intuitive. Il y a près d’une centaine de rapports par défaut. Il y a plusieurs niveaux d’analyse, du plus simple au plus avancé, et bien évidemment, l’intégration si vous utilisez Google Adwords se fait très, très facilement, sachant que Google a bien compris qu’Analytics est un logiciel clé de son système, notamment pour vendre Adwords. C’est limite un cheval de Troie qui permet d’aller vendre Adwords. 80 à 90% des sites ont Google Analytics, enfin, des gens qui utilisent une solution d’analyse, ont Google Analytics, donc il y a peu de risques que le service soit supprimé et ça c’est quand même très important.

Bien entendu, il y a aussi quelques inconvénients.

Le premier, et ça c’est aussi un rapport… Chacun décide si cela le concerne ou pas. La confidentialité des données. Tout le monde ne veut pas donner ses infos à Google sans pouvoir vraiment savoir ce qu’ils en font malgré les chartes, etc.

C’est le premier point. Moi ça me dérange pas trop que Google connaisse de manière relativement anonyme mes données.

Peut-être que c’est votre cas.

Le deuxième problème, c’est la difficulté de faire du sur-mesure. Ca peut devenir très technique si vous avez des besoins extrêmement particuliers, c’est à dire que pour installer Google Analytics, il y a un code générique qui va récupérer par défaut la plupart des informations dont vous pouvez avoir besoin, mais en plus de ce code générique, il faut implémenter parfois d’autres bouts de code en fonction des besoins ou des technologies spécifiques, si vous voulez des clics sur certains boutons, des évènements particuliers, taguer une vidéo par exemple, pour connaitre exactement ce qui se passe, combien de temps elle est lue, etc., sur le téléchargement des fichiers, la partie e-commerce, ce genre de choses.

Donc c’est parfois un peu compliqué d’aller très loin, ou on est en tout cas obligé d’avoir à faire avec un prestataire qui va gérer la technique.

Le troisième inconvénient, c’est parfois la fiabilité de certaines statistiques. Certains remontent que notamment avec les revenus en e-commerce, c’est pas toujours parfaitement juste.

Et puis enfin, il y a une limite commune à tous les outils d’analyse. Je vous mets juste une carte de 2012 avec le pourcentage de sites qui ont une solution d’analyse qui utilisent Google Analytics, donc vous voyez, c’est quand même très élevé en Europe.

La limite commune, pardon, c’est que Google Analytics peut répondre à la question du Comment ? Comment ça se passe sur mon site ? Mais rarement du Pourquoi ? Pourquoi est-ce que les gens sont passés par là, pourquoi est-ce que les gens sont là ?

Et c’est là où il va falloir se mettre dans la position un peu de l’enquêteur. L’analyste finalement, c’est un peu un enquêteur, et de se poser toujours la question, quand on regarde ces statistiques, “Et alors ?”. Quel est le processus logique qui est derrière mon analyse ? Pourquoi est-ce que mes visiteurs ont fait ça ? Est-ce que c’est parce qu’ils ne voient pas le bouton sur lequel il faut cliquer ? Est-ce que c’est simplement un problème technique ? etc.

Google Analytics va vous aider à trouver les endroits où il faut vous poser des questions mais pas à répondre aux questions.

Maintenant qu’on a choisi Google Analytics, voila les trois principes clés pour la configuration réussie de Google Analytics sur votre site.

03

Ces principes sont à respecter si vous voulez utiliser efficacement, sereinement, Google Analytics.

Les trois règles d’or sont les suivantes:

La première, c’est d’organiser votre compte Google Analytics.

La deuxième, c’est de prévoir vos besoins.

Et la troisième, c’est de commencer tout de suite.

On va voir maintenant rapidement chaque règle et puis on reviendra plus en détail sur la configuration, sur les points en particulier, dans la mise en pratique.

04

Règle numéro 1, organisez votre compte.

Dans Google Analytics, il y a 3 niveaux pour structurer votre compte. Le nom de ces niveaux a parfois changé ces dernières années, la logique reste la même.

Il y a tout d’abord un niveau d’organisation supérieur qui est le compte, Account en anglais. Un compte dans Google Analytics ça permet de regrouper tous les paramètres communs si vous avez plusieurs sites web, ou plusieurs applications mobiles, pour lesquels vous souhaitez mesurer des données avec Google Analytics.

Chaque site web, chaque application, est appelé une propriété, donc c’est le deuxième niveau, Property en anglais, dans Google Analytics.  Et ce deuxième niveau d’organisation on peut évidemment en avoir plusieurs, c’est à dire qu’un compte peut contenir plusieurs propriétés.

Et puis le troisième niveau ce sont les vues, Views en anglais. Avant ça s’appelait des Profils, donc parfois je me trompe, j’avoue que j’emploie un peu les deux aléatoirement. La vue c’est le point d’accès à vos rapports. C’est ce qui vous permet d’afficher des statistiques relatives aux visiteurs du site en y appliquant un certain nombre de règles, pour filtrer des informations, pour présenter en fonction d’objectifs, par exemple, définis au préalable.

Et une propriété peut contenir plusieurs vues comme un compte peut contenir plusieurs propriétés.

Du point de vue des utilisateurs… Un administrateur a accès à tout et un utilisateur peut n’avoir accès qu’à un ou plusieurs profils, donc à une ou plusieurs vues, et en fait on peut configurer un utilisateur pour une vue particulière, ou pour une propriété avec les vues de la propriété, ou pour un compte avec toutes les propriétés, et les vues de ce compte.

Moi ce que je vous conseille de faire, et c’est la manière dont je gère ces niveaux, j’ai plusieurs comptes qui regroupent chacun tous les sites d’un client ou tous mes sites en fonction d’une même logique. Par exemple, j’ai mis en place des dizaines de sites d’affiliation,qui sont tous regroupés sous un même compte parce qu’ils partagent tous les mêmes paramètres. Chaque compte regroupe donc une ou plusieurs propriétés, qui sont parfois des sites, parfois des applications mobiles, et puis pour chaque propriété, j’ai au moins deux vues, une vierge de tout traitement, de tout filtre, etc., afin d’avoir une référence en cas de doute, et une avec au moins un filtre, celui de mon adresse IP, afin de supprimer mon propre trafic de mes statistiques.

Ce dernier point, au moins avoir les deux vues, ça correspond à la seconde règle d’or, qui est de prévoir vos besoins.

05

Qu’est-ce que ça signifie prévoir vos besoins ? Comme je disais, il y a une règle de base de l’analyse qui veut que vous gardiez un historique un peu vierge, non traité, de toutes vos données, et en même temps, il est logique pour analyser le comportement de vos visiteurs que vous retiriez vos propres visites. En effet, si vous venez plusieurs fois par jour sur votre site pour faire des modifications, pour vérifier des choses, depuis votre ordinateur, pour vérifier que tout fonctionne bien, vous allez fausser les résultats.

En fonction de votre rôle, si vous êtes responsable technique ou marketing, vous allez souhaiter vérifier aussi des données différentes, donc c’est important de pouvoir faire tout ça en même temps. Vous allez devoir configurer les comptes, les propriétés, les vues, mais vous allez mettre en place sur certaines vues des filtres. Un filtre c’est quoi ?

J’en ai un tout petit peu parlé, c’est le fait par exemple de ne pas comptabiliser certaines données. Moi je filtre tout ce qui vient de mon adresse IP, donc l’adresse de mon ordinateur. Ca me permet de nettoyer l’analyse des données pour ne pas avoir un biais statistique avec moi qui reste 3 heures sur mon site alors que tous mes visiteurs restent moins d’une minute par exemple.

On va revenir en détails dans la partie pratique sur la configuration des comptes et des filtres. On verra notamment comment filtrer votre adresse IP, et voila. Gardez ça en tête. Prévoir vos besoins c’est aussi important, parce que dans Google Analytics, il y a une contrainte non-négligeable, cette contrainte c’est une contrainte inhérente à Google Analytics.

06

C’est un principe logique. Il y a un phénomène avant/après quand vous installez Google Analytics sur votre site. Avant, vous étiez d’une certaine manière aveugle, vous ne pouviez rien savoir de vos visiteurs, et après vous pouvez analyser tout ce qui se passe sur votre site.

Logiquement, vous n’avez donc pas de statistiques sur la période qui précède le jour où vous avez installé Google Analytics.

Ce principe avant/après qui s’applique quand on installe Google Analytics, il s’applique aussi dans Google Analytics, une fois que le logiciel est configuré.

Quand vous créez une nouvelle vue, quand vous configurez un filtre, quand vous créez un nouvel objectif, la nouvelle configuration ne s’applique pas de manière rétroactive, elle ne s’applique pas aux statistiques qui sont antérieure à sa date de création. C’est donc extrêmement important de mettre Google Analytics le plus tôt possible sur votre site, et de faire toutes les configurations qui sont importantes par rapport aux besoins que vous avez prévus dès que possible. Sinon, vous allez manquer d’historiques d’informations pour pouvoir prendre vos décisions.

Et pour faire ça tout de suite, il suffit de suivre le prochain module avec tous les tutoriels vidéo qui concernent donc toujours l’installation et la configuration de Google Analytics. On va voir ensemble, en détails, étape par étape, tout ce que vous devez faire pour installer correctement Google Analytics sur votre site.

Je vais vous montrer mon écran, je vais filmer mon écran, et au lieu de faire une seule vidéo très longue et risquer de vous perdre au milieu, j’ai divisé cette mise en pratique en chapitres, chacun d’eux étant déjà très complet.

A tout de suite, donc, dans les prochaines vidéos afin que votre compte Analytics soit installé, parfaitement configuré, et prêt à l’emploi.
A tout de suite.