Formation webmarketing – module 08
Améliorer votre site en continu

Dans ce module,
vous allez découvrir :

formation webmarketing module 08

A propos

Dans ce module, vous allez maîtriser la méthode qui permet d’améliorer votre site en continue et doubler, tripler voire décupler vos résultats au fil des prochains mois.

Ce module fait partie de la formation webmarketing gratuite : Multipliez les résultats de votre site internet par 2, 3, 5 ou 10 en quelques semaines !

8. AMELIORER VOTRE SITE EN CONTINU

(formation vidéo – durée 23:59)

La méthode qui va vous permettre d’améliorer en continue votre site et doubler, tripler, décupler vos résultats au fil des prochaines semaines et des prochains mois.

Le système le plus puissant qui existe pour faire la différence grâce à votre site web et enclencher un cercle vertueux pour vos résultats.

La technique qui permet de connaître la version qui convertit le mieux et permet de trouver le meilleur équilibre entre tous les éléments de votre site.

Les 5 logiciels que vous pouvez utiliser pour tester votre site, les avantages et les inconvénients de chacun d’entre eux et celui que je vous conseille.

Les leviers d’amélioration possibles de votre site internet et la manière de faire pour savoir par où commencer.

Les 5 règles d’or pour réussir vos tests. Rien qu’en suivant ces 5 règles, vous transformez littéralement votre manière de fonctionner.

Transcription intégrale de la formation webmarketing

Voila, on est dans le huitième module de la formation.
Vous avez maintenant mis en place vos objectifs, vous savez ce que vous pouvez, ce que vous devez mesurer, vous êtes prêt pour vraiment passer au stade supérieur grâce au test des éléments de votre site Internet.
Les tests, c’est la méthode qui va vous permettre d’améliorer en continu votre site, votre website, donc de doubler, tripler, aller décupler vos résultats au fil des prochaines semaines et des prochains mois.

Les tests, c’est vraiment la méthode la plus puissante qui existe pour faire la différence grâce à votre site web. Vous allez enclencher un cercle vertueux pour vos résultats, vous n’imaginez même pas ce que ça peut apporter aujourd’hui. Les possibilités, clairement, sont infinies.
Vous allez aborder de manière complètement différente votre site web.
Aujourd’hui, votre site il est probablement assez statique. Vous allez le transformer en un système vivant qui s’améliore chaque jour et qui, voila, va vraiment avoir des performances, comme vous allez travailler dessus au fur et à mesure, qui vont vraiment être décuplées.
Donc voila tout ce qu’on va voir dans le module.
02
Tout d’abord, on va regarder qu’est-ce que l’A/B testing, qu’est-ce que ça recouvre et ce qu’on peut faire avec, on va regarder quels sont les logicie ls qu’on peut utiliser pour le faire, on va regarder les leviers d’amélioration de votre site Internet, et les règles d’or pour réussir vos tests.
03
L’A/B testing c’est quoi ? L’A/B testing, c’est la technique qui permet de proposer de manière aléatoire, donc vraiment au hasard, à vos visiteurs, différentes variations d’une même page et, finalement, de connaître quelle est la version qui offre le meilleur taux de conversion.
En fait, une page de votre site c’est un ensemble d’éléments, un titre, du texte, des médias, donc des images ou des vidéos par exemple, des appels à l’action, comme des boutons sur lesquels vos visiteurs peuvent cliquer, un formulaire avec des champs à remplir.

Tous ces éléments ensemble font que vos visiteurs, par exemple, vont cliquer sur le bouton d’action pour s’inscrire, et donc ce que vous, vous recherchez, c’est l’alchimie entre tous ces éléments, de façon à avoir les résultats les plus élevés. Cet équilibre, c’est un peu comme une recette de cuisine, c’est-à-dire qu’une recette elle est composée de très nombreux ingrédients, on va en citer certains. Pour une bonne recette de cuisine, ça doit être équilibré. S’il y a trop de farine, clairement, votre gâteau est pas bon.

L’A/B testing, en fait, c’est ce qui va vous permettre de tester les ingrédients et les quantités de ces ingrédients qui vont vous permettre d’avoir le meilleur gâteau.
Vous allez essayer plusieurs versions de certains ingrédients de façon à avoir les meilleurs résultats, donc ça veut dire davantage d’inscriptions ou davantage de clics, davantage de ventes, etc.
On va commencer à faire ça avec le site, mais vous pourrez le faire ensuite avec tout votre système de vente, par exemple vos campagnes de pub, les emails que vous envoyez, les campagnes mail, les emails de relance, par exemple si vous utilisez e-weaber ou un autre auto-répondeur pour le faire.

04

L’A/B testing, grâce à ça, vous allez en fait améliorer, semaine après semaine, le moteur à conversion de votre site. Au départ, votre site c’est un moteur qui est pas très puissant, on va dire que c’est un moteur de 2 CV, et puis peu à peu, grâce à l’A/B testing, vous allez avoir un moteur de Ferrari.
En fait, à trafic équivalent, donc vraiment en gardant le même nombre de visiteurs, vous allez démultiplier l’efficacité de votre site web.
L’avantage, c’est que l’effort que vous allez fournir et le coût que ça va vous demander sont bien moins élevés que les coûts d’acquisition d’un trafic qualifié ou le temps pour obtenir un trafic élevé.
Donc si vous investissez en premier dans l’optimisation de votre conversion, vous aurez un bon moteur, et ensuite vous allez pouvoir mettre de l’essence.
La conversion c’est votre moteur, l’essence c’est le trafic. Si vous avez un moteur puissant, et que vous mettez ensuite de l’essence, donc si vous avez une Ferrari et que vous mettez ensuite de l’essence, vous irez beaucoup plus vite, beaucoup plus loin, et de manière beaucoup plus agréable que si vous avez une 2 CV.
Tous les grands sites, les grandes entreprises, utilisent la technique de l’A/B testing.
On va en citer quelques-un. Amazon qui est l’un des pionniers et qui vraiment fait de l’A/B testing en continu, Apple, Les Galeries Lafayette en France, même Barack Obama, lors de la campagne présidentielle de 2008 a fait de l’A/B testing sur les lettres et les formulaires qu’il envoyait, les emails qu’il envoyait, pour obtenir plus de dons, donc de dons en dollars, par les sympathisants, et il a obtenu vraiment plusieurs millions de dollars en plus grâce à ça.
C’est vraiment le passage incontournable, la solution qui va vous permettre de mettre en oeuvre une stratégie complète, pertinente, durable.
C’est ce qui fait toute la différence entre les sites qui ont des résultats médiocres et ceux qui réussissent.
Pour faire ça, il y a plusieurs logiciels que vous pouvez utiliser.

05

J’en ai listé quelques-uns ici, voila, il y en a d’autres, Adobe Origin Solution, etc.
Vous pouvez utiliser Google qui, dans Google Analytics, a une partie de test.
Vous pouvez utiliser Optimizely qui est plutôt anglophone ou Visual Website Optimizer, VWO, voila, ça veut dire le logo, qui est une solution indienne.

Il y a deux solutions françaises aussi, AB Tasty et Kameleoon.
En gros, moi j’utilise aujourd’hui Visual Website Optimizer.
Moi c’est la solution qui a pour moi le meilleur rapport qualité-prix et puis il y a une vraie facilité d’utilisation.
AB Tasty est une très bonne solution. J’ai même rencontré les fondateurs de cette solution. Ils ont une super intégration avec Google Analytics, ça permet de faire beaucoup de choses, comme Optimizely, mais AB Tasty a aussi l’avantage d’être en Français, comme Kameleoon.
L’avantage de Google Analytics, c’est qu’il est gratuit. En revanche, c’est beaucoup plus compliqué de faire des tests.
Les quatre autres… En fait, vous allez générer à la volée les variations de page alors que Google Analytics, il faut que vous les créiez en amont, donc vraiment refaire tout le HTML, ou dupliquer la page sur WordPress, faire les changements et puis ensuite soumettre les deux versions, en intégrant un code, etc., enfin c’est un peu plus compliqué, donc ça veut dire que vous avez beaucoup plus d’actions à faire avec Google Analytics Test, donc Content Experiments, qu’avec les autres, une fois que la base est configurée.
Je vous montre juste à quoi ça ressemble rapidement.
Donc Google test, voila, c’est dans “Comportement”, “Tests”, et là vous pouvez tout simplement créer un test. Donc voila, vous allez créer un test, il va charger, il va demander le titre, quel est le pourcentage que vous voulez inclure dedans, etc., donc on va revenir dessus après.

Visual Website Optimizer, voila, c’est la solution que moi j’utilise, donc vous voyez comment est-ce que ça marche. Hop, à la volée je déplace tout ça ici et ça me dit: “Voila, cette version-là a beaucoup plus de ventes”, et donc ça, cette version de à la volée je déplace, c’est aussi ce que permettent de faire Optimizely et AB Tasty.
Voila, l’interface d’Optimizely, vous avez tous les prix, et c’est évidemment des solutions payantes avec quelques versions gratuites soit durant un mois soit avec moins de tant visiteurs sur les tests. Et donc là, on le fera dans le module suivant, mais vous allez pouvoir tester en rentrant l’URL de votre site, pour voir un peu ce que ça peut donner, et du coup jouer avec l’outil.

A/B Tasty et Kameleoon.
Donc voila, A/B Tasty, très bonne solution aussi, avec les success stories Etam, Bouyges Telecom et donc pas mal aussi d’entreprises qui ont testé.

Kameleoon de la même manière. Voila, donc les interfaces se ressemblent un peu, mais vous avez vraiment cette possibilité d’utiliser les tests avec ces logiciels.

Avant qu’on passe de manière concrète et de choisir le logiciel que vous allez pouvoir utiliser, donc voila, moi je vous le redis, j’utilise Visual Website Optimiser, je vous remettrai sous la vidéo le lien vers chacun des sites.
06

Vous, la question se pose de savoir quels sont les leviers d’amélioration de votre site. En effet, pour améliorer quelque chose, il faut savoir ce qu’on peut tester.
En fait, il y a énormément de possibilités, il y a énormément de leviers d’amélioration, et il est impossible de tout maitriser, de tout connaître.
Si on regarde un peu les leviers possibles, j’en ai vraiment listés quelques-uns, c’est au final un peu tout ce qui compose votre site web. Votre site c’est clairement du contenu, c’est du graphisme, c’est une architecture de ces contenus, c’est tous les partenariats que vous avez fait, la manière dont vous écrivez, le copywriting, le référencement, ce sont des questions techniques, de technologie, ce sont les produits que vous vendez, c’est tout le marketing, la relation client, les média sociaux que vous utilisez, etc., tout ça, ça fait votre site.
Très clairement, comme il est impossible de tout tester, vous allez devoir choisir, donc vous allez devoir renoncer à certaines choses. Vous allez devoir simplifier, hiérarchiser, supprimer, vous allez peut-être moins solliciter vos visiteurs avec certaines choses, vous allez un peu peut-être plus les laisser respirer et les guider en douceur vers là où vous souhaitez les emmener.
07
En fait, votre premier but ça va être de boucher les trous par lesquels vos visiteurs s’en vont.
Vous avez un site aujourd’hui, c’est un peu comme une passoire, donc il y a du trafic qui arrive dessus, et puis il y a plein de petites gouttes qui s’en vont par ci par là, voila, plein de visiteurs qui s’en vont par ci, par là, dans plein de petits trous, et il y a plein d’endroits par lesquels les visiteurs partent, et donc vous, votre but, c’est d’obtenir, finalement, à la place de cette passoire, une machine à prospect un peu plus puissante avec un flux vraiment dense, d’une force extrême, comme quand vous avez, vous savez, en montagne, un barrage qui ouvre les vannes. Voila, ça donne ça, et donc vous voyez très clairement que le barrage fait tourner des turbines qui produisent énormément d’électricité. Vous, vous allez devoir faire tourner la turbine de votre business avec votre site Internet, donc vraiment de concentrer les flux de vos visiteurs vers là où ça compte, vers vos turbines.

Par où commencer si vous n’avez encore créé aucun objectif ? Si vous avez pas suivi le module 3 avec la méthode STAT… Ce que vous pouvez faire, c’est que vous reprenez dans le module 7 les rapports clés de Google Analytics, et puis il y avait le rapport numéro 12 qui présente le taux de rebond de vos principales pages de destination, donc les principales pages d’arrivée de votre site.
Prenez les pages qui ont un taux de rebond supérieur à la moyenne du site, parce que c’est ces pages-là qui sont les premiers trous de la passoire que vous pouvez facilement boucher.
Donc choisissez l’une des pages qui posent problème, donc admettons que ce soit votre page d’accueil. La première question c’est: “Quel est l’objectif de ma page d’accueil ? Est-ce que je veux que les gens lisent ma vidéo ? Est-ce que je veux qu’ils s’inscrivent pour que je puisse avoir leur email ? Est-ce que je veux renvoyer vers une section clé ?”. Et ce que vous allez faire c’est que… sans mesurer, etc., mais vous allez dire: “Je vais lister tous les éléments qui parasitent cet objectif numéro 1”. Est-ce qu’il y a des pubs ? Est-ce qu’il y a des menus dans tous les sens ? Est-ce qu’il y a trop d’appels au clic, est-ce que mon contenu n’est pas hiérarchisé ? Est-ce que quand j’arrive sur mon site je vois tout de suite, finalement, ce qu’on veut faire ?

Si je reprends ce qu’on voyait tout à l’heure avec Optimizely par exemple, ici, ce qu’ils veulent que vous fassiez, c’est que vous mettiez l’URL de votre site pour essayer l’outil. On ne peut pas faire plus clair. Et puis vraiment, si vous voulez, il y a quelques informations ici, ou bien ici, là vous avez les menus, mais c’est d’une clarté limpide et on a tout de suite compris ce qu’il faut faire avec ce site.

Donc vous allez lister tous ces éléments qui parasitent et puis vous allez créer dans l’un des outils qu’on a vu tout à l’heure, donc AB Tasty, Optimizely, Visual Website Optimizer, vous allez créer une deuxième version de la page et vous allez supprimer tous ces parasites.
Et vous allez créer ensuite une troisième version de la page où vous les organisez différemment.
Et puis vous allez effectuer un test A/B, donc A/B/C, puisqu’il y a 3 versions, sur ces 3 versions, et vous allez comparer les statistiques clés, donc de l’objectif numéro. Donc le but c’est que les gens… par exemple s’ils doivent entrer leur email, c’est qu’ils atteignent la page merci, donc vous allez voir avec la version 1, la version 2, la version 3, quelle est celle qui permet au plus de personnes d’atteindre la page merci.
Et donc vous allez pouvoir faire ça et recommencer encore et encore en supprimant la version la moins bonne et puis en testant encore une autre version par rapport aux deux ou à celle qui aura gagné, jusqu’à ce que votre amélioration ne soit plus significative et que vous ayez l’impression d’avoir un peu atteint les limites de ce que vous pouviez faire.
Et puis une fois que vous avez fait ça, donc que vous avez un peu bouché les trous de la passoire, vous allez déjà obtenir un flux qui sera vraiment plus important et puis vous allez pouvoir reprendre la méthode STAT, étudier les parcours clients et trouver aussi où se trouvent les principaux points d’abandon.

08

La méthode STAT, donc on l’avait vu dans le module 3, c’est trois parties. Donc les actions, ça c’est sur votre site web, les actions que font vos visiteurs, notamment les actions… Ici, l’objectif était que les gens s’inscrivent en donnant leur prénom, leur mail et qu’ils cliquent sur le bouton qui leur permettait d’arriver sur la page Merci, donc soit sur la homepage, soit sur une page d’article ici par exemple.
Il y avait les sources de trafic, donc tout ce qui pouvait apporter vraiment du trafic sur le site, sur la homepage ou directement sur une des pages, et puis il y avait tout le système transformations et sorties, donc les sorties c’est tous les visiteurs qui vont à la poubelle, et Transformations c’est comment est-ce que je peux transformer des prospects qui ont juste donné leur email en clients. Donc en l’occurrence, ici on avait aweber, donc l’auto-répondeur qui stockait tous les emails qui ont été rentrés ici, et puis automatiquement on envoyait un certain nombre d’emails dont certains renvoyaient vers la page de vente. Je pouvais acheter en cliquant sur “Buy” et puis j’avais potentiellement une page d’upsell et soit j’acceptais, soit je ne voulais pas de l’upsell, et j’entrais dans le système de paiement en deux ou trois étapes.

Donc on avait fait des points violets pour identifier tous les points de conversion et établir la liste des indicateurs de performance à mesurer et à suivre. Maintenant, l’objectif c’est de réfléchir aux points qu’on peut améliorer.

En fait, chacun des taux de conversion, donc chacun des points violets peut être augmenté.
On ne va pas tout faire d’un coup, on va définir les priorités pour rendre l’approche la plus efficace possible.

Comment définir les priorités ? On va revenir sur le schéma après, mais en fait les priorités elles se définissent avec 5 règles, 5 règles d’or.

09
La première c’est de toujours tester. Donc en fait, une fois que vous commencez, le but c’est de toujours avoir quelque chose que vous testez.
Plus vous testez, plus vous avez de chances d’augmenter votre taux de conversion, parce que plus vous testez, plus vous allez découvrir des choses qui marchent et découvrir des choses qui marchent pas. Quand vous découvrez quelque chose qui marche pas, c’est un échec, mais plus vous échouez vite, plus vous pouvez corriger le tir et donc transformer cet échec en potentiel de réussite.

La deuxième règle, c’est de tester en premier ce qui peut apporter la plus forte différence, ce qui polarise le plus.
En effet, si vous testez sur votre page de vente deux boutons, un vert et un rouge, avec exactement la même page, etc., peut-être que le vert va transformer un petit peu mieux et donc vous aurez 3.5% de gens qui achètent au lieu de 3%. C’est déjà bien, vous me direz, mais l’idée c’est plutôt de dire: “Je vais essayer d’abord de voir les choses les plus différentes possibles parce que peut-être que la voie que j’ai choisie avec la page actuelle n’est pas la bonne.
Donc en fait, vous allez complètement exploser la page actuelle et tester quelque chose de très différent, donc ça peut être de mainière structurelle, donc avoir un graphisme totalement différent mais de toute la page, le texte reste le même mais le graphisme est complètement différent, ou bien ça peut être avoir de la vidéo par rapport à du texte, et puis tester en premier le plus fort potentiel ça veut surtout dire tester vos offres, parce que ce qui amène la plus forte différence ce sont les choses qu’on voit en premier, donc c’est à dire les offres, “Est-ce que je vends un produit à 400€ ou bien est-ce que je vends un abonnement à 100€ par mois ?”.
Voila, ça c’est quelque chose qui peut vraiment faire une énorme différence dans votre business.

Et puis ensuite de tester les titres. Cette formation s’appelle “Explosez les résultats de votre site Internet”. J’aurais pu l’appeler “Doublez les résultats de votre site en moins de 30 jours sans avoir un seul visiteur de plus”. Quelle est la version qui aurait le mieux marché pour la vendre ?

Une fois que vous avez fait tous ces tests avec le plus fort potentiel, vous allez pouvoir tester en second, donc en bonus, un peu des tests cosmétiques à faire quand vous êtes vraiment au maximum avec les tests principaux. Donc les tests cosmétiques c’est de la couleur, c’est de tester une image contre une autre, c’est de tester potentiellement des positions, etc., mais vraiment gardez ça en tête, vous testez toujours… vous testez d’abord ce qui a le plus fort potentiel et ensuite vous testez des choses un peu plus graphiques, cosmétiques.
La quatrième règle, c’est de toujours tester horizontalement. Horizontalement ça veut dire quoi ? Ca veut dire qu’il faut que vous ayez entre votre version 1 et votre version 2, entre votre version A et votre version B, la même chose qui varie.
Prenons cette page-là, ce que vous voyez actuellement à l’écran. Je pourrais par exemple tester le titre “5 règles d’or pour réussir vos tests” contre un autre titre qui est “Comment réussir vos tests en 5 règles ?” et savoir ce qui marche le mieux.

Mais je ne vais pas aller tester le titre, sa couleur, plus changer l’image et changer tout le fond, parce que sinon je ne sais pas ce qui aura apporté vraiment la différence.
Et la cinquième règle c’est de tester toujours deux objectifs à la suite. Qu’est-ce que ça veut dire ? Si vous testez un seul objectif, par exemple, et donc en fait on va revenir sur le schéma d’avant parce que ça va être beaucoup plus clair.
L’idée c’est d’avoir un objectif primaire puis un objectif de contrôle qui est plus tôt dans le chemin de conversion.

Pourquoi ? Parce que… Prenons… Voila, on va se mettre là sur l’étape 1, 2, 3. Si je cherche à améliorer le nombre de personnes qui passent de l’étape 1 à l’étape 2, et admettons que j’y arrive, donc finalement au lieu de 10% de gens qui passent à l’étape 2, j’en ai 30%, donc je suis très content, mais si je ne vérifie pas que le nombre de ventes a lui aussi augmenté, potentiellement je vais peut-être passer complètement à côté. Peut-être qu’en passant de 10 à 30% de gens qui passent de l’étape 1 à l’étape 2, les gens qui passent de l’étape 2 à l’étape 3 passent de 10 à 0.5%.
Et donc au final, je vais gagner moins en ayant cette nouvelle version, même si durant le chemin il y a plus de gens qui arrivent sur la deuxième étape.
Donc ça veut dire vraiment qu’il faut avoir cette logique-là de… finalement d’un test un peu primaire et d’un test de contrôle.

Donc en connaissant maintenant ces 5 règles, donc tester d’abord ce qui a de la valeur, toujours tester, tester ensuite les choses cosmétiques, de tester horizontalement et de tester avec au moins 2 objectifs, un primaire et un de contrôle.

Par où commencer ?
Donc si on prend cette méthode-là, le plus important c’est de commencer par la fin, parce qu’au final, si vous commencez par essayer d’améliorer le nombre de gens qui arrivent sur votre site web, ils vont toujours rentrer dans un système qui convertit pas très bien, alors que si vous cherchez à améliorer le taux de conversion de vos dernières étapes, toutes les personnes qui entrent à toutes les étapes précédentes vont bénéficier de ça.
Ca veut dire en fait que vous allez commencer par améliorer votre système de paiement, les gens qui passent de l’étape 2 à OK, les gens qui passent de 1 à 2, de façon à ce qu’à chaque fois que des gens ont cliqué sur acheter, oui avec l’upsell, non avec le “Je ne veux pas d’upsell”, il y ait un maximum de gens qui aillent au bout, qui réellement achètent votre produit.
Ensuite, une fois que vous arrivez à peu près à vos limites avec ça, vous allez tester ici l’offre et tout le système de paiement, enfin tout le système de promotion, avec l’upsell, de façon à envoyer un maximum de gens vers ce truc-là qui maintenant marche, et puis une fois que vous avez trouvé votre recette un peu miracle, enfin pas miracle puisque justement vous allez la tester et vous allez enlever de manière très rationnelle ce qui ne marche pas et garder ce qui marche, donc vous allez avoir votre recette qui fonctionne et qui est très bien, avec des gens qui achètent au final, et bien vous allez pouvoir ensuite tester le système de séquence d’envoi d’emails. Est-ce que vous avez les bons mails, etc. ? Donc vous allez pouvoir tester grâce à aweber l’envoi de ces emails-là versus une autre séquence qui peut être totalement différente, ou bien juste un des mails qui est différent, et donc de voir ce qui marche le mieux.

Et puis une fois que vous avez fait ça, vous allez pouvoir tester le nombre de personnes qui entrent dans votre système, donc vous allez améliorer ici les formulaires qui vous permettent d’obtenir des emails et donc vous allez chercher comment obtenir beaucoup plus d’emails, parce que vous savez qu’ils vont rentrer dans un système où, avant, pour une personne qui rentrait, enfin, pour 100 personnes qui rentraient, vous en aviez une qui achetaient, et maintenant, pour 100 personnes qui rentrent, vous en avez 5 ou 10. Et donc à partir de là, toutes les actions que vous allez faire au fur et à mesure auront un impact beaucoup plus fort, et une fois que vous aurez amélioré vos formulaires d’inscription, vous pourrez réfléchir en termes de trafic et ensuite vous allez pouvoir combiner plusieurs choses, améliorer le trafic, mais aussi continuer d’améliorer votre système, proposer une offre différente et voir ce que ça donne, etc., donc vraiment ça va vous permettre d’améliorer de manière exponentielle vos résultats, en partant encore une fois, de la fin et en améliorant vraiment le process dans l’ordre, en commençant par la fin et en revenant au début, ce qui est tout à fait l’inverse de ce que tout le monde fait.
Tout le monde aujourd’hui cherche à avoir plus de trafic alors que c’est exactement ça qu’il ne faut pas faire.
Il faut vraiment chercher à améliorer le moteur de conversion de votre site, et ensuite vous aurez tout le loisir, avec quelque chose qui convertit, d’amener plus de gens dessus.

10
Ce qu’on va voir dans le prochain module, c’est, maintenant qu’on sait un peu cette théorie sur l’A/B testing, c’est qu’on va aller tester en live les outils d’A/B testing pour voir concrètement comment mettre en place votre premier test et donc c’est tout de suite dans la prochaine vidéo.

Je vous dis à tout de suite.