ab testing

AB testing : 5 conseils pratiques pour réussir vos tests

Les 7 meilleurs outils web

Hello !

En tant que coach expert en webmarketing, j’ai testé de nombreux outils et applications depuis plus de 15 ans. Certains sont devenus obsolètes, d'autres ont disparus, certains sont encore là.

Comme je sais que c'est difficile de choisir sans conseil, voici la liste des meilleurs outils que j’utilise en ce moment sur Internet.

Cliquez simplement sur les liens pour les découvrir :

  1. Déléguer la technique web à des spécialistes (top !)
  2. Création de site e-commerce
  3. Gestion optimisée en Dropshipping
  4. Création de tunnels de ventes
  5. Vente de formations en ligne
  6. Création de webinaires en direct et automatiques
  7. Auto-répondeur
  8. Meilleurs produits pour l'affiliation

Je vous souhaite beaucoup de réussite sur internet !
Amicalement,
Gaétan

PS: clique sur ce lien pour télécharger cette liste (format pdf)

Pour optimiser vos conversions, rien ne vaut l’AB testing.
Il y a bien-sûr quelques bonnes pratiques à respecter, voici 5 étapes à suivre :

Réussir votre AB testing en 5 étapes

1- Analysez avant de tester

On peut tester tout et n’importe quoi sur un site. J’en parlais dans l’article analytics et imagination, cette dernière est notre seule limite (avec le temps et le budget disponibles probablement).

Il n’y a pas de testing réussi sans analyse préalable.

Cette analyse permet de mieux comprendre les parcours actuels des utilisateurs et d’attaquer les tests directement où le site fonctionne le moins bien.

Commencez par lister les 10 principales landing pages (pages d’entrée) de votre site et de tester celles qui ont un taux de rebond supérieur à la moyenne du site.

2- Adaptez le nombre de variations à la volumétrie

L’équation est logique : si vous avez peu de trafic, cela va prendre plus de temps d’obtenir des résultats statistiquement fiables.

Si vous avez un trafic faible, simplifiez vos tests AB en diminuant le nombre de variations afin de ne pas attendre des semaines pour savoir laquelle de vos versions convertit le mieux.

Toujours sur les variations, ne testez qu’un seul élément à la fois. Si vous changer en même temps le titre, l’image, les champs du formulaire et la couleur du bouton, il vous sera impossible de déterminer l’élément clé qui permet d’améliorer vos conversions.

3- Affectez un trafic constant durant tout le test

Afin de ne pas biaiser les résultats, il est essentiel que le trafic soit stable durant la période de test.

Si vous introduisez trop de variations sur la durée de l’expérience, il y a de grandes chances que les résultats soient beaucoup moins fiables à l’arrivée.

Évitez de changer le pourcentage de votre volume de trafic testé au cours d’un même test.

J’ajoute également de faire attention aux potentielles campagnes qui auraient lieu durant votre test. Si vous avez d’un coup un pic de trafic très élevé mais potentiellement moins qualifié (adwords en masse ou campagne de marque par exemple), les résultats en seront affectés.

4- Fixez vos objectifs en amont du test

C’est l’un des points essentiels. L’interprétation d’un même pourcentage pourra être perçu différemment par les différentes parties prenantes.

Se mettre d’accord en amont sur le niveau de résultats attendus permet d’éviter de faire fluctuer les ambitions, d’interpréter des chiffres de manière non rationnelle ou d’en ignorer complètement d’autres.

Un test peut ne pas donner de résultat, mais on peut toujours en tirer des enseignements.

Il faut donc fixer des objectifs pour chaque test :

  • Un objectif primaire (celui qui a le ROI le plus élevé, généralement les ventes)
  • Des objectifs secondaires (par exemple, le nombre d’inscriptions à une newsletter, le taux d’engagement des visiteurs, le nombre de pages vues, etc.)

5- Ne tirez pas de conclusions trop hâtives

Ce point rejoint le conseil numéro 2. Il faut adapter ses tests en fonction de son volume et toujours garder un oeil sur la fiabilité des statistiques du test.

Pour savoir la durée idéale d’un test, prenez en compte le cycle d’achat moyen de vos clients.

Selon s’ils achètent en coup de coeur à la première visite ou si votre produit demande un temps d’utilisation en ligne de plusieurs jours avant l’achat, vos tests ne pourront être de durée identique.

Comme repère, vous pouvez considérer le seuil de 100 conversions / variation ou de 5000 visiteurs testés pour obtenir des chiffres significatifs.

AB testing : à savoir aussi

Les résultats obtenus grâce à l’AB testing peuvent être assez considérables, aussi bien dans le cadre de l’amélioration continue d’un site que lors de tests plus ponctuels.

Pour tester votre site, vous pouvez utiliser un outil comme AB TastyOptimizely ou Visual Website Optimizer.

Le plus important à retenir : testez votre site, re-testez et testez encore !

ab testing

Pour aller encore plus loin

On se retrouve sur Facebook

Je partage sur Facebook des conseils, des citations, des vidéos inédites sur le blog.
Cliquez sur J'AIME !