Web and digital analytics association

Définition des web analytics

Les 7 meilleurs outils web

Hello !

En tant que coach expert en webmarketing, j’ai testé de nombreux outils et applications depuis plus de 15 ans. Certains sont devenus obsolètes, d'autres ont disparus, certains sont encore là.

Comme je sais que c'est difficile de choisir sans conseil, voici la liste des meilleurs outils que j’utilise en ce moment sur Internet.

Cliquez simplement sur les liens pour les découvrir :

  1. Déléguer la technique web à des spécialistes (top !)
  2. Création de site e-commerce
  3. Gestion optimisée en Dropshipping
  4. Création de tunnels de ventes
  5. Vente de formations en ligne
  6. Création de webinaires en direct et automatiques
  7. Auto-répondeur
  8. Meilleurs produits pour l'affiliation

Je vous souhaite beaucoup de réussite sur internet !
Amicalement,
Gaétan

PS: clique sur ce lien pour télécharger cette liste (format pdf)

Il est plus simple de parler de web analytics après avoir défini de quoi il est question.

La version française de « Web Analytics » sur Wikipedia a pour titre « Audience d’un site Web« . Ces termes sont un peu réducteurs même si les explications sont justes. Voici ma définition (compréhension ?) de l’analytics, celle à partir de laquelle je souhaite progresser.

La base des web analytics

Les web analytics sont une discipline née grâce à la possibilité qu’offre le web d’obtenir à un prix aujourd’hui proche de zéro de très nombreuses données concernant le comportement des internautes.

L’objectif est de mesurer la performance d’un site internet au regard d’objectifs fixés en amont pour ce site et de mettre en place des actions pour améliorer cette performance.

Cette mesure est réalisée grâce à des outils développés spécifiquement pour cela tels que Google Analytics, Omniture, etc. La mesure est objective dans la limite de la qualité de la collecte des données grâce au marquage (tagging) du site ainsi que des possibilités techniques et méthodes de calculs des outils.

Au delà de la seule mesure du flux

Cette première base de définition insiste principalement sur la compréhension des visites des internautes :

  • Qui sont-ils (provenance géographique, données techniques, etc.) ?
  • Que font-ils sur mon site (parcours, actions) ?
  • D’où viennent-ils (recherche, moyens d’accès) ?
  • Comment puis-je les qualifier et les regrouper en sous-ensembles d’analyse pertinents ?
  • Quand partent-ils de mon site et par quelles pages ?

La difficulté est que les outils d’analyse de flux peuvent expliquer le comment (ce que font les visiteurs), mais en aucun cas le pourquoi de leurs actions.

Il est donc nécessaire de dépasser la seule mesure des actions des visiteurs en mettant en place un certain nombre d’analyses qualitatives qui vont éclairer l’analyse de base et aider à prendre de meilleures décisions pour améliorer la performance du site.

Pour cela aussi, il existe des techniques, des méthodes et des outils associés. J’en reparlerai.

Mesurer le succès (la conversion, la transformation, etc.) est donc la somme d’analyses quantitatives et qualitatives complémentaires.

Web analytics ou digital analytics ?

Début 2012, la  Web Analytics Association qui regroupe les principaux acteurs de la discipline a changé de nom pour devenir la Digital Analytics Association.

Web and digital analytics association

Web ou Digital, le changement de mot peut sembler anodin, mais il est de taille.

Il est important de comprendre l’évolution logique de cette discipline dont le but consiste à aider les organisations à surmonter les challenges de la collecte des données, de leur exploration et analyse, des actions à en déduire et de l’application de ces actions.

L’évolution d’internet oblige aujourd’hui à dépasser le seul site web.

Il est nécessaire de prendre en compte les nouveaux comportements liés au mobile et au web social. De plus, le lien entre les actions online et offline est toujours plus grand et la compréhension des comportements de décisions et d’achat doit dépasser les seuls supports du web.

Les web analytics doivent être élargis à l’analyse digitale dans son ensemble qui sera elle-même intégré dans des outils plus larges de business intelligence qui regroupent toutes les datas disponibles pour une entreprise.

Ce sujet est passionnant.

Pour aller encore plus loin

On se retrouve sur Facebook

Je partage sur Facebook des conseils, des citations, des vidéos inédites sur le blog.
Cliquez sur J'AIME !

0 réponses

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.